Parti socialisteParti Socialiste EuropéenLes Jeunes SocialistesLa coopol

Rendez-vous sur le site de campagne de Pierre GAGNIERE

03-03-2014

Site internet Gagniere2014Le site du Parti Socialiste est mis en sommeil le temps des élections municipales. Merci de nous retrouver sur le site de campagne de notre candidat Pierre Gagniere en cliquant sur l’image.

 

Vichy : Pierre Gagnière annonce qu’il mènera une liste en 2014

PG-LM

Pierre Gagnière dit qu’il ne fera plus marche arrière. Il mènera une liste aux municipales de 2014, qui sera présentée en janvier.

Droit au but. « Je serai candidat et je mènerai une liste pour les élections municipales de mars 2014 à Vichy. Cette liste sera composée de socialistes, d’écologistes, de démocrates et de républicains de progrès, et de Vichyssois, un tiers de la liste, qui sont de la société civile, non encartés. »

Une ambition Après plusieurs mois de réflexions dans ce que PS et Europe Écologie ont appelé le Laboratoire d’idées, Pierre Gagnière, secrétaire de la section PS de Vichy, 33 ans, a décidé d’afficher son ambition pour 2014. « Je ne suis pas candidat à l’investiture, je suis candidat aux municipales, précise-t-il. Dans la section, il n’y a pas d’autres velléités, et on est tous d’accord pour que je sois le candidat. Mais il y aura évidemment un vote de désignation, à la mi-octobre. »

Pour le candidat, pas question de faire marche arrière. « Je suis citoyen, j’ai le droit d’être candidat. J’ai un projet, un programme, j’ai une équipe, on a nos fonds…

Municipales 2014 dans l’Allier : qui sera candidat ?

A un an des prochaines élections municipales, l’hebdomadaire La semaine de l’Allier propose une carte interactive permettant de faire un tour d’horizon des différentes candidatures dans les principales villes de l’Allier:

Carte interactive des candidats

LANCEMENT DU LABORATOIRE D’IDEES « VICHY2014″

Le LABORATOIRE D’ IDEES « VICHY 2014 », UN NOUVEAU SOUFFLE POUR VICHY est à la fois un espace de rencontre et un cadre méthodologique  ayant comme objectif de mener un travail cohérent et approfondi.

Ce laboratoire d’idées vise à établir des diagnostics et à défricher des enjeux, à approfondir la réflexion, le débat d’idées, l’échange d’expériences. Il s’agit de pouvoir formuler des hypothèses de travail, d’ouvrir des pistes et d’avancer des propositions concrètes et innovantes. Il s’agit enfin

Election du Premier Secretaire National

20-10-2012

Dans le cadre du congrès de Toulouse, les militants socialistes ont eu à se prononcer, apres le vote du 11 Octobre, sur le nom du premier secretaire national. Deux candidats etaient à departager: Harlem Desir (Motion 1) et Emmanuel Maurel (Motion 3). Dans notre section les resultats sont les suivants:

- Harlem Desir:  40%

- Emmanuel Maurel:  60%

 

 

 

 

Harlem Désir et Emmanuel Maurel candidats au poste de premier secrétaire national

15-10-2012

Harlem Désir et Emmanuel Maurel sont les candidats au poste de premier secrétaire pour le vote des adhérents du PS qui aura lieu ce jeudi 19 octobre.

Ils sont les premiers signataires des deux motions arrivées en tête lors du vote du 11 octobre, qui a déterminé la représentation de chacune des motions au sein des instances du PS. A ce titre, ils peuvent donc se présenter aux voix des adhérents jeudi prochain.

La Commission nationale de recollement des votes, réunie ce samedi, a validé les résultats de la métropole, qui place la motion 1 à 67,87% et la motion 3 à 13,62%.

Elle se réunira mardi pour compléter la validation du vote. Sur 98,44% des dépouillements, tenant compte des DOM-TOM et de la fédération des Français à l’étranger, la motion 1 obtient 68,44% et la motion 3, 13,22%.

Congrès de Toulouse: les militants ont parlé

Jeudi 11 Octobre, les militants socialistes de toute la France avaient à départager pour les motions d’orientation générales dans le cadre du Congres du Parti Socialiste qui se déroulera à Toulouse les 26, 27 et 28 Octobre prochain.

Dans notre fédération, les scores sont les suivants:

- Motion 1: 50,12%

- Motion 2: 2,91%

- Motion 3: 29,78%

- Motion 4: 7,26%

- Motion 5: 9,93%

 

Dans notre section, les scores sont les suivants:

- Motion 1: 27,78%

- Motion 2: 16,67%

- Motion 3: 33,33%

- Motion 4: 11,11%

- Motion 5: 11,11%

 

Les résultats Vichyssois montrent l’attachement des militants à la diversité dans notre débat interne.

Tout savoir sur les primaires à Vichy :

Comme partout en France , les primaires citoyennes auront lieu les dimanche 9 et 16 Octobre à Vichy !

-Toutes les vichyssoises et tous les vichyssois inscrits sur les listes électorales avant le 31 décembre 2010 peuvent participer aux primaires !

- Trois bureaux de vote seront ouverts à Vichy de 9h à 19h : Le bureau de vote n° 1 au Centre Barjavel, Vichy. Le bureau de vote n° 2 à la Salle des fêtes de Vichy . Le bureau de vote n°3 , à la salle des fêtes des Garets ! Cliquez ici pour savoir dans quel bureau de vote vous rendre les 9 et 16 octobre !

Pour participer à ce processus historique , il suffit de s’acquitter d’une participation au frais d’organisation de 1 € minimum et de signer l’engagement de reconnaissance dans les valeurs de la Gauche.

- A Vichy comme ailleurs , ce sont les citoyens qui choisiront le candidat du changement pour 2012 !

Primaires PS : Mode d’emploi !

Suspension temporaire du Site internet du PS Vichy !

01-01-2011

La campagne des élections cantonales  de Mars 2011 battant son plein, et afin d’éviter toute interférence susceptible de nous mettre en défaut au regard de la législation afférente à une campagne électorale , nous suspendons temporairement notre site et nous vous invitons à consulter le blog de campagne de notre candidat aux élections cantonales de Mars 2011 pour le canton de Vichy/SUD:

Pierre Gagnière , à l’adresse « http://gagniere2011.parti-socialiste.fr«   en Cliquant  ici !

Nous vous invitons cependant à prendre connaissance de notre site afin de découvrir notre environnement politique et notre philosophie militante !

A bientôt !


Un syndicaliste détenu « préventivement » lors d’une visite de Sarkozy dans l’Allier

LEMONDE.FR | 08.12.10 | 19h29  •  Mis à jour le 09.12.10 | 13h09

Nicolas Sarkozy au Mayet-de-Montagne, dans l’Allier, le 25 novembre.AFP/ERIC FEFERBERG

Le 25 novembre, Nicolas Sarkozy est dans l’Allier, au chevet du monde agricole. Depuis la défaite de la majorité aux élections régionales, huit mois plus tôt, le chef de l’Etat multiplie les déplacements en milieu rural. La visite d’une exploitation agricole d’Isserpent, suivie d’une table-ronde organisée avec des agriculteurs au Mayet-de-Montagne, se déroule sans accroc. Le président passe en revue une troupe de charolaises impassibles, serre quelques mains et conclut en promettant de « protéger la ruralité ».

 

Rien à voir avec l’ambiance hostile qui avait accompagné les déplacements présidentiels à Sandouville (Seine-Maritime), en octobre 2008, à Châtellerault (Vienne), en mars 2009, ou encore à Saint-Lô (Manche), le 12 janvier 2009. Cette dernière visite, émaillée de heurts entre policiers et manifestants, avait provoqué l’ire de M. Sarkozy et entraîné les mutations du préfet de la Manche et du directeur départemental de la sécurité publique.

Un précédent suffisamment marquant pour mettre les forces de l’ordre de l’Allier sur les dents : au Mayet-de-Montagne, une commune de moins de 2 000 habitants, 300 à 400 représentants de la force publique sont mobilisés. Face à eux, un petit groupe d’une quinzaine de personnes a prévu de manifester son hostilité au chef de l’Etat et à la réforme des retraites. L’un d’eux n’en aura pas l’occasion : Frédéric Le Marrec, un militant du syndicat SUD de 42 ans, passera les cinq heures de la visite de Nicolas Sarkozy dans les locaux de la gendarmerie.

Son récit au Monde.fr est confirmé par des sources proches de la gendarmerie, qui ont souhaité rester anonymes mais entendent dénoncer « des méthodes d’un autre âge ». Frédéric Le Marrec a par ailleurs porté plainte contre X… pour « arrestation arbitraire », le 6 décembre, auprès du commissariat de Vichy, qui dément avoir enregistré une telle plainte.

« LES GENDARMES N’AVAIENT PAS GRAND-CHOSE À ME DIRE »

Educateur spécialisé dans un foyer pour adolescents du Mayet-de-Montagne, Frédéric Le Marrec prend son poste à 6 h 30, ce 25 novembre. A 9 h 30, il quitte le foyer en compagnie d’un autre militant pour rejoindre ses amis manifestants. Devant son lieu de travail, deux gendarmes l’attendent, qui le prient de les accompagner à la gendarmerie. Là, il est interrogé par deux fonctionnaires venus de Moulins au sujet d’un collage d’affiches en faveur du Nouveau Parti anticapitaliste, la nuit précédente. D’ordinaire, explique un policier consulté à ce sujet, « ce genre de dossiers, qui débouche au pire sur une contravention, est traité en moins d’une demi-heure ».

Rachida Dati : « Les résultats ne sont pas au rendez-vous sur la sécurité »

L’ancienne garde des Sceaux donne son avis sur l’idée d’introduire des jurés citoyens dans les tribunaux correctionnels et exprime ses regrets sur la politique de sécurité. Alors que Nicolas Sarkozy reçoit mercredi les parlementaires et les maires d’arrondissement UMP de la capitale, la députée européenne et maire du 7e arrondissement, qualifie de « calculs politiciens » les préparatifs pour une éventuelle candidature de François Fillon à Paris.

Le chef de l’Etat souhaite faire entrer « des jurés populaires dans les tribunaux correctionnels » pour juger « les délits les plus graves ». Qu’en pensez-vous ?

C’est une piste que j’avais déjà envisagée lorsque le comité Léger m’a remis son rapport en juin 2009. Cette idée répond à une double préoccupation : d’une part, rapprocher la justice des citoyens en associant davantage ces derniers au jugement des affaires qui intéressent l’opinion publique. D’autre part, assurer une justice qui reste en phase avec les attentes de nos concitoyens. Je suis favorable à la proposition consistant à introduire des jurés pour juger les délits graves d’atteinte aux personnes, qui sont les faits pour lesquels l’incompréhension est souvent la plus grande. Mais il faut rester dans la mesure. Les juges citoyens ne sont pas une solution réaliste ni souhaitable pour toutes les affaires. Il faut juger sans passion, en droit. Juger est un métier. Le droit est complexe. Certaines affaires doivent être examinées par des professionnels, même si cela n’exonère pas la justice de faire preuve de pédagogie vis-à-vis des Français.

Nicolas Sarkozy a renoncé à supprimer le juge d’instruction d’ici à 2012. Est-ce un recul ?

Ce n’est pas un recul, c’est une question de priorité. En période de crise, prendre les mesures nécessaires pour soutenir l’emploi et l’économie est indiscutablement une priorité. La sécurité reste également centrale. La réforme de la procédure pénale est un énorme chantier.